Aliments et boissons Canada participe à une conférence FPT à Québec

La Conférence annuelle des ministres et des sous-ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux de l’Agriculture a eu lieu du 17 au 19 juillet à Québec. Les principaux enjeux ayant une incidence sur les secteurs canadiens de l’agriculture et de la transformation alimentaire, notamment le commerce et l’accès aux marchés, la main-d’œuvre ainsi que la réglementation, ont été le point central des discussions. D’autre part, l’ordre du jour de la conférence reflétait les priorités définies dans le rapport de la Table de la stratégie économique du secteur agroalimentaire du gouvernement fédéral publié l’automne dernier. Ce rapport exhortait le Canada à accroître ses ventes intérieures à 140 milliards de dollars et ses exportations de produits alimentaires à 85 milliards de dollars d’ici 2025.

Le commerce et l’accès aux marchés

La moitié des produits alimentaires fabriqués au Canada sont exportés, les exportations agroalimentaires ayant atteint le chiffre record de 66,2 milliards de dollars en 2018. Pour que les exportations atteignent la barre de 85 milliards de dollars, il faudra mettre davantage l’accent sur les accords commerciaux récemment ratifiés par le Canada, dont l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), l’Accord économique et commercial global (AECG) et l’Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM). ABC-FBC encourage tous les gouvernements à soutenir les petites et moyennes entreprises canadiennes d’aliments et de boissons afin qu’elles soient mieux préparées à l’exportation et qu’elles puissent tirer parti de ces accords commerciaux. Le gouvernement canadien doit également veiller avec diligence à limiter les perturbations commerciales dans les principaux marchés, comme celui de la Chine, et demeurer vigilant en s’opposant à l’utilisation de barrières non commerciales qui perturbent les marchés d’exportation du Canada.

La main-d’œuvre

ABC-FBC est heureuse de constater que le développement de la main-d’œuvre et des compétences demeure une priorité absolue des ministres fédéral, provinciaux et territoriaux et encourage la poursuite des efforts en vue d’améliorer l’efficacité du Programme des travailleurs étrangers temporaires. Toutefois, une stratégie plus globale s’avèrera essentielle pour remédier aux pénuries de main-d’œuvre. Compétences Transformation Alimentaire Canada estime que le secteur de la transformation des aliments aura besoin de 65 000 employés supplémentaires d’ici 2025 pour atteindre les objectifs de croissance de la Table de la stratégie économique du secteur agroalimentaire. La réalisation de ces objectifs exigera également de se pencher sur six domaines clés définis dans la Stratégie pour la main-d’œuvre d’ABC-FBC – Planification des effectifs, des carrières et de la main-d’œuvre.

Examen réglementaire

ABC-FBC salue les engagements pris par le gouvernement fédéral au cours de la dernière année, dont la Feuille de route pour l’examen réglementaire dans le secteur de l’agroalimentaire et l’aquaculture récemment publiée, laquelle présente un plan de modernisation de la réglementation et vise à améliorer la souplesse et la compétitivité réglementaires. ABC-FBC est heureuse que les ministres FPT aient approuvé un ensemble commun de principes, en plus d’avoir reconnu la nécessité de travailler ensemble pour réduire les formalités administratives et mettre en place des règlements efficaces et adaptés qui appuient l’innovation, la croissance et la compétitivité et protègent la santé et l’environnement. ABC-FBC incite les ministres à dépasser le cadre de ces principes en vue d’élaborer un plan de travail concret pour réduire le fardeau réglementaire et assurer une réglementation uniforme et harmonisée au Canada.

 

 

Sur la photo (de gauche à droite) : Tim Kennedy, président et chef de la direction, Alliance de l’industrie canadienne de l’aquaculture; Kathleen Sullivan, présidente-directrice générale, Aliments et boissons Canada; Marie-Claude Bibeau, ministre, Agriculture et Agroalimentaire Canada; Sylvie Cloutier, présidente-directrice générale, CTAQ; Chris Forbes, sous-ministre, Agriculture et Agroalimentaire Canada.